Intersections

Gros plan d'un feu piéton rouge à l'horizontale plutôt qu'à la verticale

En tournant à droite au feu, il passe à deux poils de m’écraser. Je prends un quart de seconde pour revenir de ma frayeur. Je regarde le conducteur. Il a la gueule renfrognée, le sourcil réprobateur et l’index qui scande l’air autoritairement de haut en bas en pointant vers le feu piéton qui maintenant clignote au rouge (ça a dû arriver pendant le quart de huitième de seconde au cours duquel je regardais par terre plutôt que devant moi). Je fais un pas en arrière. L’automobiliste, plutôt que de passer, continue son sermon facial et gestuel. Pendant un bon moment. Vieux crisse.

Je finis par perdre patience. J’ouvre la portière côté passager.

— Bon, allez, votre feu est encore vert, le mien est maintenant complètement rouge, je vais me mettre devant votre auto, vous m’écrasez, et, quand les flics, les avocats et le juge vous en parleront, vous pourrez leur dire que vous étiez dans votre plein droit de m’écraser et que j’aurai mérité mon sort. D’accord? Je sens que ça vous ferait vraiment plaisir.

Pedestrian Traffic Light, une photo de Terry Freedman

Publicités

2 commentaires

  1. (flûte mon commentaire est parti tout seul)
    *quand ils ne sont pas sur leurs smartphones. Parti de ce constat-ci, je suis toujours très prudente en voiture vis-à-vis des piétons, car je sais quelle piétonne je suis moi-même.

    Aimé par 1 personne

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s